La vérité est- elle une illusion ?

 


Le thème de la vérité constitue l'un des principaux enjeux de la réflexion philosophique. Dès son origine 
la philosophie s’est dressée contre des discours considérés comme faux ou trompeurs:

 

 - ceux des mythes, des croyances jugées fausses ou encore des superstitions.

 

- ceux des sophistes[1] ou autres habiles orateurs qui cherchent à manipuler l’esprit des personnes qui les écoutent.

 

 

La raison est l'arme de prédilection pour mener cette lutte contre l'erreur, le mensonge et les illusions, c’est elle qui se trouve à l'origine du développement de la science et qui doit permettre à l'Homme de connaître de façon objective la réalité.

 

C’est cette démarche qu’illustre parfaitement Platon dans son texte l’allégorie de la caverne.  Le message qui en ressort est clair :  la vérité n’est accessible qu’au prix d’un long et difficile effort pour se libérer des chaines de l’illusion et du poids des préjugés.  La vérité doit être recherchée, elle n’est pas immédiatement connue par l’Homme, on la découvre par étape successives.

 

Pourtant si l’erreur et l’illusion constituent la situation initiale de la pensée de l’Homme, comment pouvons prétendre avoir « atteint la vérité » car il se pourrait bien que cette prétendue vérité ne soit qu’une illusion de second degré, une illusion encore plus forte que celle dans laquelle nous nous trouvions précédemment. Le propre de l’illusion consiste en effet à "se jouer de nous"  et à se faire passer pour la vérité elle-même. 

 

Prenons l’exemple de personnes que nous qualifions de fanatiques [2] Elles prétendent « avoir découvert la vérité » et seraient parfois prêtes  à sacrifier leurs vies pour  imposer leurs vérités aux autres. 

 

Disposons-nous alors des moyens suffisants pour distinguer une « fausse vérité » c’est-à-dire une illusion d’une « vraie vérité » ou plus correctement de la vérité elle-même ? 



Plusieurs questions peuvent alors se poser : 



 Pourquoi rechercher la vérité ?

  

 La vérité existe-t-elle vraiment ou est-ce une illusion de penser qu’il existe « une vérité » ?

 

 Si elle existe comment peut-on la connaître ? Sur quels critères se fonder ?[3]

 

 

 

 

 



[1] Socrate et Platon apportent une vision négative de ces personnages : ce sont de brillants orateurs ayant vécu en Grèce antique. Ils enseignent l’art de bien parler en public et prétendent que le discours peut faire triompher n'importe quelle cause. Ils se justifient en soutenant que la vérité n'existe pas et que seule compte la croyance des personnes.

[2] Le fanatisme est un état d'esprit où il n'y a plus de limites dans les actions que le fanatique entreprend pour faire triompher ses idéaux. Un fanatique peut tuer ou sacrifier sa vie pour faire triompher sa cause ou sa doctrine.

 

[3] Dans ce cours nous n’aborderons pas la question : « faut-il dire la vérité » qui relève davantage du champ de la morale plutôt que de la connaissance. [voir le cours ici]

 

 

 

 


Télécharger
Illusion et vérité
C2Illusion préjugés vérites.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

CARTE MENTALE : L'ILLUSION


Une question ? Un commentaire ? Laissez votre message:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.